Les choses humaines de KARINE TUIL

20190810_191838 - réduit
Gallimard   22-08-2019

Coup de cœur ♥♥♥♥♥

Résumé éditeur :
Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale. 

Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage?

Mon commentaire :

Dans le monde de l’après MeToo, Karine Tuil dénonce le machisme de notre société en s’inspirant de faits divers, en particulier du procès d’un étudiant accusé de viol à Standford, USA. D’une superbe écriture qui nous bouscule, elle analyse avec beaucoup de justesse les travers de notre société. Ce roman est si riche et complexe qu’il m’est bien difficile de le résumer en quelques lignes. J’ai trouvé ce récit criant de vérité. L’auteur ne juge pas mais décrit objectivement les faits. Ses personnages ne sont pas particulièrement sympathiques et cependant son récit est très attachant.

Dans ce roman plus concis que les précédents Karine Tuil situe ses personnages parmi l’élite : intellectuels et étudiants de haut niveau, hommes de pouvoir qui pensent que tout leur est permis. Il y a le père, Jean, un journaliste politique vieillissant accroché à ses émissions, le fils, Alexandre, si brillant qu’il plane au-dessus de tout son entourage et la mère, Claire, une intellectuelle féministe. Après un début assez lent pour bien introduire les nombreux protagonistes, tout s’accélère et un engrenage se met en route jusqu’à un point de non-retour où leur monde bien huilé s’écroule.

Une des originalités de ce roman c’est qu’il se place du point de vue de la famille du présumé violeur. Famille qui semblait idéale alors que tout n’était que faux-semblants. La victime issue d’un milieu simple de juifs très croyants, traumatisée par les attentats dans son école à Toulouse, n’était pas prête à affronter la violence latente des soirées étudiantes avec alcool et substances diverses.

Avec son style très personnel, Karine Tuil a encore visé juste dans ce roman passionnant et si malheureusement actuel que j’ai lu d’une traite.

Lu avec Les Explorateurs de la rentrée littéraire 2019 de lecteurs.com.

352 pages
ISBN : 9782072729331

3 réflexions sur « Les choses humaines de KARINE TUIL »

Répondre à Matatoune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s