Rivage de la colère de Caroline LAURENT

reduit
Les Escales  09/01/2020

Résumé éditeur :

Après le succès de Et soudain, la liberté, co-écrit avec Evelyne Pisier, voici le nouveau roman de Caroline Laurent. Au cœur de l’océan Indien, ce roman de l’exil met à jour un drame historique méconnu. Et nous offre aussi la peinture d’un amour impossible.

Certains rendez-vous contiennent le combat d’une vie.
Septembre 2018. Pour Joséphin, l’heure de la justice a sonné. Dans ses yeux, le visage de sa mère…
Mars 1967. Marie-Pierre Ladouceur vit à Diego Garcia, aux Chagos, un archipel rattaché à l’île Maurice. Elle qui va pieds nus, sans brides ni chaussures pour l’entraver, fait la connaissance de Gabriel, un Mauricien venu seconder l’administrateur colonial. Un homme de la ville. Une élégance folle.
Quelques mois plus tard, Maurice accède à l’indépendance après 158 ans de domination britannique. Peu à peu, le quotidien bascule et la nuit s’avance, jusqu’à ce jour où des soldats convoquent les Chagossiens sur la plage. Ils ont une heure pour quitter leur terre. Abandonner leurs bêtes, leurs maisons, leurs attaches. Et pour quelle raison ? Pour aller où ?
Après le déchirement viendra la colère, et avec elle la révolte.
Roman de l’exil et de l’espoir, Rivage de la colère nous plonge dans un drame historique méconnu, nourri par une lutte toujours aussi vive cinquante ans après.

Mon commentaire :

Dans cet émouvant roman Caroline Laurent se fait le porte-parole des oubliés de l’île Diégo Garcia de l’archipel des Chagos près de l’ile Maurice. Ses personnages sont inventés mais leur vie est basée sur celle de véritables Chagossiens. Quand Maurice a cédé l’île aux Anglais pour que les Américains en fassent une base militaire les habitants ont été dégagés sans ménagement pour atterrir dans un bidonville de Maurice.

Josephin connaît bien le désarroi et la colère de sa mère et a suivi son combat. Il reprend le flambeau de ses luttes pour la dignité. Il espère pouvoir faire entendre la voix des Chagossiens à la Haye. Effectivement, l’an dernier ils ont été entendus mais jusqu’à présent il n’y a pas eu d’avancée significative de la part du gouvernement britannique.

C’est souvent grâce à la fiction que nous entrons dans l’Histoire et Caroline Laurent s’y entend très bien pour nous y emmener. C’est peut-être un tout petit peu trop romancé pour moi, mais ce récit à le grand mérite de m’avoir fait connaître un pan totalement inconnu de moi et assez peu reluisant de la décolonisation à l’autre bout du monde.

Malheureusement je n’ai pu assister à la rencontre dans les locaux de Babelio pour cause de grève de RER!

Merci à Babelio et aux Éditions les Escales

415 pages

EAN : 9782365694025

Une réflexion sur « Rivage de la colère de Caroline LAURENT »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s