L’Amour au temps des éléphants de Ariane BOIS

Belfond Pointillés

14/01/2021

256 pages

EAN : 9782714493316

Résumé éditeur :

Il n’y a pas d’hommes libres sans animaux libres.

Ils ne se connaissent pas et pourtant, en cette journée caniculaire de septembre 1916 dans une petite ville du Sud des États-Unis, ils assistent parmi la foule au même effroyable spectacle : l’exécution par pendaison d’une éléphante de cirque, Mary, coupable d’avoir tué un homme. Cette vision bouleversera la vie d’Arabella, de Kid et de Jeremy.
De l’Amérique qui entre en guerre au Paris tourbillonnant des années 1920, des champs de bataille de l’Est de la France aux cabarets de jazz, des pistes de cirque jusqu’au Kenya dissolu des colons anglais, ces trois êtres devenus inséparables vont se lancer sur la trace des éléphants au cours d’une prodigieuse expédition de sauvetage.
Dans cette éblouissante saga, une jeunesse ivre d’amour et de nature livre son plus beau combat pour la liberté des animaux et celle des hommes.  

Mon commentaire :

Comme à son habitude Ariane Blois place son récit dans un contexte historique. Le point de départ de ce récit est, en 1916, aux USA, la pendaison d’une éléphante qui a tué son cornac, fait divers véridique. C’est un spectacle festif pour la population de Erwin, petite ville du Tennessee. La jeune Arabella, horrifiée, se démène pour sauver l’animal. C’est le point de départ d’une grande passion pour les pachydermes. Ensuite la jeune femme, au caractère bien trempé, s’engage comme infirmière militaire en France. La fin de la guerre l’amène à Paris où elle apprécie, comme tant d’autres Américains, sa nouvelle liberté. Elle y croise pour la troisième fois Jeremy, un journaliste de Boston et c’est l’amour fusionnel. Au couple se greffe un sympathique musicien noir américain victime du racisme. Jusque-là j’ai beaucoup apprécié le récit.

La dernière partie, avec l’enlèvement puis le voyage de l’éléphante jusqu’en Afrique, est trop rocambolesque pour moi. Le roman d’amour qui tourne au cauchemar, tire un peu trop sur la romance. Ariane Blois aborde beaucoup de thèmes, la cause animal, la pauvreté, la religion, le racisme, la guerre, l’amitié magnifique qui unit les trois personnages, etc… C’est sans doute trop en si peu de pages. Et je me demande si après avoir vécu les horreurs de la première guerre mondiale beaucoup se souciaient du bien-être animal alors qu’il fallait se reconstruire dans sa tête.

Je suis certaine que ce roman plein de bons sentiments, bien documenté, facile à lire trouvera son public.

Merci aux éditions Belfond et à NetGalley

#ArianeBois #NetGalleyFrance

2 réflexions sur « L’Amour au temps des éléphants de Ariane BOIS »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s