Persona de Maxime Girardeau

9782863745175-001-T
Mazarine 12/02/2020

Résumé éditeur :

Un homme est retrouvé horriblement mutilé dans un bâtiment désaffecté de Sainte-Anne à Paris. Pour Franck Somerset, commissaire à la Crim’, c’est le début d’une enquête étrange et singulière. Au cœur de Paris, dans ces tréfonds et au-delà il va devoir suivre la piste de ce qui ressemble à une vengeance frénétique, folle et pourtant méthodique, où s’affrontent deux univers, le nouveau monde des géants du Web qui se persuade de sa toute-puissance et l’ancien qui ne veut pas mourir …

Un homme est retrouvé horriblement mutilé dans un bâtiment désaffecté du centre hospitalier Sainte-Anne à Paris. Pour Franck Somerset, commissaire à la Crim’, c’est le début d’une enquête étrange et singulière.
Étrange, car ce n’est pas une série d’homicides au sens propre du terme à laquelle il se trouve confronté  : toutes les victimes sont encore en vie, mais elles ont été torturées et «enfermées» en elles-mêmes.
Singulière, car pour comprendre, Franck Somerset va devoir plonger dans l’univers des nouveaux maîtres du monde – les grands du numérique qui maîtrisent nos vies immatérielles.
C’est au cœur de Paris, dans ces tréfonds et au-delà, que Franck va suivre la piste de ce qui ressemble à une vengeance frénétique, folle et pourtant méthodique, où s’affrontent deux mondes, un nouveau qui se persuade de sa toute puissance et un ancien qui ne veut pas mourir … 
Né en 1980, Maxime Girardeau a travaillé pendant douze ans dans le domaine du marketing digital, notamment au sein d’une des fameuses multinationales rassemblées sous l’acronyme GAFAM. Désormais, il se consacre à l’écriture. PERSONA est son premier roman.

Mon commentaire :

Pas mal du tout pour un premier roman!

L’auteur nous fait découvrir l’univers impitoyable des managers des hautes sphères de Google, FB et autres. A Cannes, au festival des pubs, tout ce beau monde se côtoie et après un bon nombre de verres et de produits illicites laisse apparaître les vraies personnalités. Ce n’est pas joli-joli ! Ce milieu, l’auteur doit bien connaître puisqu’il a travaillé dans des multinationales du digital.

Le thème est original. Les explications des différentes significations du mot Persona, titre énigmatique du roman, sont passionnantes. Les méthodes de marketing de ces grandes multinationales laissent rêveur. L’intrigue est bien menée et j’ai douté de tout le monde jusqu’au final. Avec une écriture fluide et efficace l’auteur décrit, d’un regard sans concession mais avec une pointe de cynisme, une société glaçante et déshumanisée.

Dans ce premier roman à la Thilliez, Maxime Girardeau n’y va pas de main morte avec les horreurs. Un peu trop à mon gout mais il m’a tenu en haleine du début à la fin, c’est un véritable page-turner.

J’espère bien retrouver assez vite l’inspecteur Franck Somerset et son équipe.

Auteur à suivre.

Merci aux éditions Mazarine et à NetGalley   pro_reader_120

#Persona #NetGalleyFrance

 

432 pages

EAN : 9782863745175